La folle histoire de Larry Walters, l’homme qui vola aussi haut que des avions tout en restant assis sur une chaise

Chaise volante à tour de contrôle. Terminé!

Alors qu’il saisissait la radio CB pour établir le contact, Larry se mit à réfléchir rapidement à la manière dont il allait expliquer la situation à la tour. Il était frustré et embarrassé par l’échec de son vol, mais il ne pouvait pas se permettre de refuser de l’aide à ce moment-là.

Ainsi, après quelques essais infructueux, le pilote de la chaise réussit enfin à établir une liaison avec REACT, l’organisme de surveillance radio de la région. La radio pensait que Larry pilotait un avion privé, mais ils allaient bientôt découvrir que l’avion de cet homme était un peu différent de ceux qu’ils connaissaient.

Advertisements
Advertisements

Le dialogue qui suivit entre la station de radio et Larry était tragiquement comique. D’une part, REACT essayait de comprendre ce qui était arrivé à l’avion de Larry, et d’autre part, le pilote faisait de son mieux pour minimiser son appel à l’aide.

La radio répondit à l’appel en disant: « Quelles informations sur votre emplacement et votre difficulté voulez-vous que je communique à l’aéroport? ». À quoi Larry répondit en essayant de rester calme, « La difficulté est que, eh bien… c’était un lancement de ballon non autorisé et… Hum, je sais que je suis dans l’espace aérien fédéral et… Hum, je suis sûr que mon équipe au sol a déjà alerté les autorités compétentes, mais appelez-les et dites-leur que je vais bien ». C’est à ce moment-là que REACT se rendit compte que cette journée ne serait pas banale.

Advertisements
Advertisements