La folle histoire de Larry Walters, l’homme qui vola aussi haut que des avions tout en restant assis sur une chaise

Indemne mais pas impuni

Malgré ses mésaventures, il semble que la chance ait été du côté de Larry ce jour-là. Après un décollage brutal, la perte de ses lunettes et sa seule chance d’atterrir en toute sécurité, il réussit tout de même à sortir indemne de l’aventure.

Heureusement que le fusil à plomb était tombé dans la mer, car il aurait pu blesser ou tuer quelqu’un. Néanmoins, même si cela ne s’était pas produit, Larry causa tout de même divers désagréments, entre autres la fameuse coupure de courant. Ce qu’il n’imaginait pas, en revanche, c’est que lui-même allait bientôt subir un désagrément…un désagrément de taille.

Advertisements
Advertisements

Pour des raisons évidentes, le vol d’une chaise de jardin suspendue à un ballon n’est pas autorisé dans l’espace aérien fédéral américain, et encore moins à proximité d’un aéroport. Ainsi, dès qu’il atterrit, Larry fut immédiatement arrêté par des membres de la police de Long Beach.

Quelques semaines plus tard, lorsque l’affaire fut jugée au tribunal, tout le monde concordait sur le fait que Larry avait fait quelque chose de très mal. Néanmoins, le problème était qu’aucun législateur ne savait de quel crime il fallait accuser le pilote de la chaise de jardin. Selon la réglementation fédérale américaine en matière d’aviation, Larry avait violé un certain nombre de lois en décollant avec sa chaise de jardin. Pour ne citer que quelques-unes de ses infractions, il avait piloté un aéronef non autorisé et était entré dans une zone aéroportuaire sans autorisation ni communication.

Finalement, il fut déterminé que Larry devait payer une amende de 4 000 $, soit environ 11 000 $ de nos jours. L’homme fit tout de même appel et il parvint à faire baisser son amende à 1 500 dollars, soit environ 4 000 dollars actuels. La réalisation de son rêve valait-elle cette somme?

Advertisements
Advertisements