Voici à quoi ressemble le « Ken Humain » après toutes ses opérations

3. La sonnette d’alarme

Un nombre croissant de jeunes et d’adolescents subissent des interventions chirurgicales pour tenter de se conformer aux standards de beauté actuels et inatteignables. Si vous faites un petit tour sur Instagram et TikTok, vous serez surpris du nombre de personnes de moins de 25 ans qui ont déjà sur leur CV des rhinoplasties, des liposuccions et des applications de substances sur leur visage.

Ce phénomène est dû, en grande partie, à l’influence que ces jeunes reçoivent par le biais de profils en ligne. Et c’est là qu’intervient l’inquiétude des experts par rapport à Rodrigo.

Advertisements
Advertisements

Il est vrai que Rodrigo n’a jamais voulu être un modèle pour ses fans, mais cela n’empêche pas d’inquiéter les experts du monde entier. On a beaucoup parlé de la nocivité de la glamourisation de la chirurgie plastique, notamment en raison de l’influence qu’elle peut avoir sur les jeunes. L’adolescence et la jeunesse étant des phases de la vie naturellement marquées par des insécurités et des complexes liés à l’apparence, ceux-ci peuvent pousser de nombreux jeunes à considérer les interventions chirurgicales comme la clé de leur bonheur.

Bien sûr, dans certains cas, des interventions sont nécessaires, que ce soit pour corriger une déformation causée par un accident, un défaut génétique ou de légères insatisfactions quant à l’apparence. Cependant, le problème que beaucoup voient dans le cas de Rodrigo Alves est le manque de contrôle. En effet, le Brésilien n’a pas seulement corrigé les imperfections de son apparence, il a fini par en créer une toute nouvelle. Et si vous pensez que nous exagérons, il suffit d’effectuer une recherche rapide sur Google pour voir à quel point le modèle était différent avant les interventions. Rodrigo a changé tellement de parties de son corps, qu’il est difficile d’énumérer toutes ses interventions.

Advertisements
Advertisements