Voici à quoi ressemble le « Ken Humain » après toutes ses opérations

1. Chirurgies, procédures et cellules souches

Dans presque toutes les interviews qu’il donne, Rodrigo Alves dit qu’il a passé toute son adolescence à se sentir mal à l’aise avec son corps. Il raconte que les parties qui le gênaient le plus étaient son nez, qu’il considérait comme trop gros, et sa poitrine, qui avait un aspect féminisé en raison de sa gynécomastie.

Lorsqu’il a commencé à travailler, encore assez jeune, le mannequin a investi dans des opérations chirurgicales pour corriger ces défauts inconfortables de son corps, mais il a apparemment pris goût au scalpel. Lorsqu’il raconte ses transformations, Rodrigo doit faire un petit effort de mémoire, car il a subi environ 51 opérations chirurgicales et 103 procédures esthétiques depuis lors.

Advertisements
Advertisements

Les personnes qui rêvent d’une certaine chirurgie plastique ne finissent pas toutes par développer une compulsion pour les modifications corporelles, mais ce n’était clairement pas le cas de Rodrigo. Dès qu’il en a l’occasion, le mannequin parle des insatisfactions qu’il a encore par rapport à son apparence, révélant les procédures qui seront faites pour les corriger. Le perfectionnisme de Rodrigo, si on peut l’appeler ainsi, l’a amené à toucher des parties de son corps que peu ou aucune autre personne au monde n’aurais jamais osé toucher.

Comme nous l’avons déjà mentionné, Rodrigo est encore assez jeune, bien qu’il approche de la quarantaine. Et si les imperfections les plus subtiles dérangent le modèle, il est clair que les marques de l’âge, de plus en plus présentes, ont également commencé à l’inquiéter. Apparemment, Rodrigo ne semble pas vouloir laisser le temps « ruiner » le chef-d’œuvre qu’il a créé. C’est pourquoi, ces derniers temps, le Brésilien a investi dans plusieurs traitements anti-âges, dont l’injection de cellules souches. Rodrigo a reçu ces injections sur le visage, le cuir chevelu et même par voie intraveineuse.

Advertisements
Advertisements