40 albums inestimables que vous avez peut-être en votre possession

Savez-vous ce qu’est un disque vinyle? Ce type de support fut créé à la fin des années 1940 et son nom vient du type de plastique utilisé dans sa construction, lequel est en fait un type de PVC. L’enregistrement de ces disques se fait au moyen d’une presse et d’un disque maître, qui « imprime » sur sa surface des sillons qui suivent une trajectoire en spirale jusqu’au centre de l’objet, représentant ainsi la vibration des sons enregistrés.

Avec la popularisation des CD à partir des années 1990, ces supports classiques tombèrent malheureusement en disgrâce. Toutefois, depuis quelques années, ils renaissent de leurs cendres. En effet, les disques noirs iconiques aux couvertures élégantes sont actuellement très prisés à la fois par les nostalgiques qui avaient leurs propres vinyles dans leur jeunesse, et par les jeunes qui considèrent désormais les contenus rétro comme quelque chose de cool.

D’ailleurs, la valorisation de ces disques a été telle ces dernières années que beaucoup d’entre eux valent désormais très, très cher. Ainsi, si le vinyle possède lui-même déjà une énorme valeur ajoutée, imaginez combien un album classique enregistré sur le support traditionnel doit valoir. Les enregistrements rares d’albums comme Bleach, de Nirvana, peuvent valoir des milliers de dollars!

Vous en doutez? Continuez à lire pour découvrir les albums vinyles les plus précieux du monde et gardez l’œil ouvert la prochaine fois que vous en verrez un.

Led Zeppelin de Led Zeppelin (1969)

L’année 1969 a été marquée par des albums de grands noms comme Elvis Presley et les Beatles, ainsi que par la sortie du premier album de Led Zeppelin. L’album, qui porte le même nom que le groupe, fut enregistré à Londres l’année précédente et distribué par le label Atlantic, qui curieusement ne fut pas chargé de financer la production du disque, le guitariste Jimmy Page et le manager Peter Grant ayant assuré ce financement.

Led Zeppelin (l’album), également appelé Led Zeppelin I, comprend neuf chansons, toutes écrites par Jimmy Page, Robert Plant, John Bonham et John Paul Jones, à l’exception du titre You Shook Me. L’un des plus grands succès de l’album est l’enregistrement de Dazed and Confused, écrit par Jake Holmes.

Advertisements
Advertisements

Led Zeppelin ne recevait pas beaucoup de critiques positives à l’époque, mais le groupe d’origine britannique gagna peu à peu en popularité au fil des concerts. Bientôt, Led Zeppelin se transformait en l’un des groupes les plus influents de l’industrie musicale britannique et mondiale, grâce à la voix puissante de Robert Plant, aux solos de guitare inimitables de Jimmy Page, à la rapidité de John Bonham à la batterie et aux lignes de basse de John Paul Jones.

Dans un numéro de 2003, Rolling Stone classa Led Zeppelin I comme le 29e meilleur album de la décennie. L’album lui-même peut être trouvé dans de nombreux endroits, mais pas une édition particulière. L’édition en question, sortie au Royaume-Uni, comporte le nom du groupe en turquoise, contrairement à toutes les autres, dont la couverture affiche « Led Zeppelin » en orange. Ce simple détail fait grimper le prix de l’édition verte à plus de 1 000 dollars.

Advertisements
Advertisements