4 dangers méconnus de la viande de porc

Le porc est la viande la plus consommée au monde. Comme toutes les viandes, le porc possède des atouts nutritifs dont le corps humain a besoin mais peut également être une source de bactéries si sa cuisson est négligée ou si son ingestion est trop fréquente.

Même si la plupart des personnes qui mangent du porc sont bien portants en contrôlant la quantité de consommation de cette viande , les risques encourus sont souvent méconnus et même si ces dangers restent rares, ils n’en sont pas moins négligeables. Voici les quatre principales maladies que l’on peut contracter lors de la consommation de porc.

 

1. L’hépatite E

Avec plus de 20 millions de personnes affectées par an, l’hépatite E reste une maladie grave dans les pays développés et dont le porc est l’agent principal de sa transmission. Les symptômes connus sont la fatigue, les douleurs à l’estomac et dans les articulations et parfois même la jaunisse. C’est une maladie qui peut aussi s’avérer mortelle si elle touche le foie et les reins ou sur les personnes avec un faible système immunitaire. Les personnes les plus sensibles à ce virus sont les femmes enceintes qui peuvent souffrir de terribles symptômes.

Advertisements
Advertisements

L’hépatite E : un des dangers méconnus de la viande de porc -Photo : ©Pixabay

L’hépatite E est donc l’un des principaux dangers lié à la consommation de la viande de porc et la solution contre cette maladie est de toujours bien faire cuire la viande, la bactérie ne survivant pas à des températures élevées. La consommation de viande de porc et de foie de porc crus ou mal cuits est la cause la plus fréquente d’infection par l’hépatite E dans l’UE. Au cours des 10 dernières années, plus de 21 000 cas d’infections d’hépatite E ont été signalés. Selon l’étude, être en contact avec la viande de porc crue ou mal cuite est un facteur de risque pour la transmission de l’infection, compte tenue de la forte séroprévalence observéepar les vétérinaires spécialisés chez les porcs, les fermiers et les populations consommant généralement du porc non cuit.

Advertisements
Advertisements