3 conseils pour gérer les enfants difficiles

Il n’y a pas de science exacte lorsqu’il est question de l’éducation des enfants. Tous les enfants sont différents et ont leur propre caractère; et c’est pourquoi il est souvent difficile de conseiller les parents sur quelle démarche à suivre pour gérer les enfants difficiles. Mais il y a tout de même quelques conseils à avoir en tête de façon à garder le contrôle avec vos enfants et nous vous les dévoilons ici.

1. Focalisez sur le positif

En effet, plutôt qu’accorder de l’importance aux bêtises que font vos enfants, essayez de les motiver en accentuant le positif de leurs actions. De la même façon, essayez de toujours montrer à vos enfants que vous voyez et tenez compte des progrès qu’ils font, aussi petits soient-ils. Si un enfant se sent motivé par ses parents, il voudra toujours faire mieux pour avoir leur reconnaissance. Par exemple si l’enfant a lui-même pris l’initiative de faire ses devoirs mais que vous vous rendez-compte que tout est presque faux, prenez le temps de revoir avec lui ce qu’il n’a pas compris tout en soulignant que sa prise d’initiative est une bonne chose et que cela l’aidera dans sa vie future. Le principe étant de lui montrer que plus il fera les choses bien, moins il sera confronté aux problèmes.

 

2. Savoir tenir tête à ses enfants

Il y a des moments où même avec la plus grande patience du monde, les enfants peuvent vous faire craquer. Mais ce ne sont que des enfants et ils n’oublient rien! Alors si vous leur montrer votre point faible, ils sauront revenir dessus dès la prochaine crise. Alors, même s’il est souvent difficile d’entendre son enfant pleurer, si vous avez dit non, résistez, et restez sur votre décision. L’enfant sera sûrement très mécontent de votre refus mais si vous maintenez cette autorité, il saura ne pas pousser le bouchon trop loin la prochaine fois que vous lui refuserez quelque chose. Alors laissez votre enfant pleurer, envoyez-le au coin ou sur une marche, mettez-le dans sa chambre, mais marquez le coup, pour que la prochaine fois, un simple « non » suffise.

3. Ne pas se contredire entre parents

C’est la règle principale si vous souhaitez que vos enfants vous prennent au sérieux ! Vous n’êtes bien évidemment pas obligé d’être d’accord sur tout au niveau de l’éducation de vos enfants, mais devant eux, vous devez faire en sorte qu’ils vous croient lorsque papa dit que « Maman a raison, écoute-là ». Si vous disputez un enfant et qu’il court voir ce que l’autre parent va dire, soyez certain qu’il sait déjà qu’il a gagné ! D’où l’importance de se mettre d’accord entres parents sur les punitions par exemple. De cette façon, pas de surprises lorsqu’un parent punira son enfant. Et si vous êtes toujours en désaccord sur des façons de faire, parlez-en après, lorsque l’enfant ne peut pas vous entendre, mais montrez un front uni devant lui !