Jeûne intermittent : tout ce qu’il faut savoir

Pour se sentir bien dans sa peau ou tout simplement pour pouvoir perdre un peu de poids, de plus en plus de personnes s’adonnent aujourd’hui à différentes pratiques : le régime, le sport, etc. 

Parmi ces différentes pratiques, nous pouvons aussi parler du jeûne intermittent. Même si la majorité doutent encore de cette solution, d’autres ont fini par y prendre goût. Mais que faut-il réellement savoir à ce sujet ?

Advertisements
Advertisements

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent, aussi appelé fasting, est un mode d’alimentation qui consiste à ne rien manger pendant un laps de temps bien déterminé. Durant un jeûne intermittent, seul les aliments solides sont interdits. 

En effet, même en pratiquant le fasting, il est très important de bien s’hydrater au cours de la journée. Il existe plusieurs variantes de jeûne intermittent, mais le concept reste le même : manger moins, mais manger bien

Le fasting peut être pratiqué de temps en temps, de manière régulière ou encore de façon ponctuelle, en fonction de vos objectifs. Néanmoins, il faut savoir que le fait de réaliser un jeûne intermittent dans le but unique de maigrir n’est pas idéal. 

De manière plus explicite, même si cette pratique contribue à la perte de poids, ce n’est pas sa finalité. En fait, le jeûne intermittent représente bien plus qu’un simple régime alimentaire ; c’est vraiment un mode de vie.

Quelles sont les différentes variantes du jeûne intermittent ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe plusieurs variantes du jeûne intermittent, et ce, en fonction du laps de temps de jeûne. Les variantes les plus connues actuellement sont le 16/8 et le 20/4.

La première variante consiste à alterner une période de jeûne de 16 heures et une période d’alimentation de 8 heures. Un des exemples les plus pratiques du 16/8 est celui de sauter le petit-déjeuner et de ne manger qu’à midi et au dîner.

La seconde variante 20/4, quant à elle, consiste à jeûner pendant 20 heures et ne manger que pendant une période de 4 heures. Cette variante est idéale pour ceux qui ont déjà l’habitude de jeûner. 

Pour d’autres pratiques plus intéressantes, on peut parler de l’OMAD ou One Meal A Day, qui consiste à ne manger qu’un seul repas par jour. Il y a également la variante 36/12 qui vous demande de jeûner 36 heures et ne manger que sur une plage horaire de 12 heures.

Quels sont les avantages d’un jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent permet à celui ou celle qui le pratique d’augmenter son niveau d’énergie. Effectivement, en pratiquant le fasting, notre corps se détoxifie et nos cellules se renouvellent. Par conséquent, cela permet à notre métabolisme d’avoir une source constante de carburant et donc, de toujours faire le plein d’énergie.

Outre cela, le fasting est aussi idéale pour brûler la masse graisseuse. Lors de la période de jeûne, notre métabolisme aura tendance à puiser de l’énergie vers les réserves de glucide présent dans nos muscles ou dans notre foie. Dans ce sens, notre masse graisseuse sera la source d’énergie principale de notre corps durant cette période de jeûne.

Enfin, le jeûne intermittent activera le nettoyage cellulaire de notre métabolisme. En fait, le fasting est une pratique qui permet à nos cellules de s’autoréparer. En gros, lorsque nous jeûnons, notre corps se détoxifie, nos cellules endommagées vont disparaître et cela améliorera grandement la santé de notre métabolisme.

Advertisements
Advertisements