Devenir végétarien : bonne ou mauvaise décision ?

Certaines personnes suivent un régime en grande partie végétarien parce qu’elles ne peuvent pas se permettre de manger de la viande. Devenir végétarien est devenu plus attrayant et accessible, grâce à la disponibilité de produits frais toute l’année, à davantage d’options de restauration végétarienne et à l’influence culinaire croissante des cultures à base de régimes alimentaires principalement à base de plantes. À proprement parler, les végétariens sont des personnes qui ne mangent pas de viande, de volaille ou de fruits de mer.

Advertisements
Advertisements

La plupart des personnes végétariennes le sont par choix. Elles le deviennent soit pour être en meilleure santé, soit pour des raisons religieuses, soit pour des raisons éthiques, et pour bien d’autres raisons encore. Mais devenir végétarien, est-ce vraiment une bonne idée ? Quels sont les avantages et les risques de ce mode de vie ?

Les gens deviennent végétariens pour de nombreuses raisons, y compris la santé, les convictions religieuses, les préoccupations concernant le bien-être des animaux ou l’utilisation d’antibiotiques et d’hormones dans le bétail, ou le désir de manger d’une manière qui évite une utilisation excessive des ressources environnementales.

Être végétarien : qu’est-ce que ça veut dire ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de savoir si devenir végétarien est une bonne ou une mauvaise idée, il faut savoir ce qu’implique le fait d’être végétarien. En fait, un régime végétarien est un régime qui consiste à exclure de l’alimentation toute chaire animale.

Néanmoins, dans un régime végétarien, les aliments issus de la production animale, comme les œufs et les produits laitiers, sont autorisés . Ainsi, pour remplacer les protéines animales, les végétariens mangent des protéines végétales telles que le soja, les céréales et les légumineuses.

Peu importe la raison, si vous suivez un régime végétarien, assurez-vous d’obtenir la nutrition dont vous avez besoin en incluant beaucoup de fruits et légumes, de grains entiers, de légumineuses (comme les haricots, le soja et les lentilles), les noix et les graines. Soyez prudent en ce qui concerne les aliments transformés, qui ont tendance à être pauvres en nutriments et riches en matières grasses, en calories et en sel. Beaucoup de gens essaient de manger la quantité de viande dans leur alimentation. Certaines personnes qui ne mangent pas de viande rouge mais peuvent manger de la volaille ou du poisson se considèrent comme des semi-végétariens, parfois appelés flexitariens. Les personnes qui suivent un régime végétarien mais mangent du poisson et des fruits de mer sont appelées pescatariens.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un régime végétarien ?

Les avantages d’être végétarien

Être végétarien peut présenter plusieurs avantages sur la santé. En effet, en pratiquant le régime végétarien, on peut prévenir de nombreuses maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’hypertension, etc.

Outre cela, ce régime permet aussi de perdre du poids, car les aliments consommés, en étant végétarien, ont un faible apport calorique. En plus, les aliments consommés sont riches en fibres et par conséquent, procurent rapidement un sentiment de satiété.

Mais encore, le régime végétarien permet à celui ou celle qui le pratique de faire une grande découverte culinaire. Comme il en existe différentes variantes, chaque personne pourra y trouver son compte.

Passer à un régime végétarien peut aider une personne à perdre du poids, du moins à court terme, selon une méta-analyse de 2016. Les scientifiques doivent mener des études contrôlées à plus long terme pour comprendre comment un régime végétarien peut affecter le poids. Les personnes qui suivent un régime végétarien peuvent être moins susceptibles d’avoir un diabète de type 2. Une des raisons à cela peut être une consommation plus élevée de grains entiers, de fruits, de légumes, de légumineuses et de noix, et une consommation plus faible de graisses malsaines.

Les inconvénients du régime végétarien

Malgré tous ces avantages, le régime végétarien a quand même quelques inconvénients. Un des plus grands soucis de ce régime est le risque de carence. En devenant végétarien, vous risquez d’avoir une carence en fer, en calcium, en vitamine B12 et en oméga-3.

En parallèle à cela, le sentiment de restriction peut également se faire ressentir surtout lorsque vous sortez quelque part avec des amis. Il peut être parfois difficile de trouver des aliments qui conviennent à ce régime.

Aussi, vous devez vous poser les bonnes questions et les vraies raisons pour lesquelles vous êtes devenus végétarien. Effectivement, face à certains aliments préférés interdits, vous risquez d’être frustré. En même temps, vous devriez trouver des alternatives à ces aliments-là.

Au contraire, les sources de protéines animales ne contiennent pas d’antinutriments et sont parmi les plus importantes sources d’aliments en termes de nutrition pour l’homme.Le risque est que lorsque les gens suppriment les protéines animales de leur alimentation et les remplacent par des quantités plus élevées de légumineuses, il pourrait y avoir un risque accru d’inflammation intestinale. Bien qu’il n’y ait pas d’études humaines directes sur ce sujet, il s’agit d’un risque potentiel dont vous devez être conscient.

Comment tirer profit du régime végétarien ?

Comme mentionné précédemment, le régime végétarien présente des risques de carence, car la majorité des aliments à consommer ne contiennent pas certains nutriments essentiels à notre corps.  Les protéines animales présentent l’apport le plus important en nutriment.

Par conséquent, si vous voulez devenir végétarien, le mieux serait de consulter un nutritionniste. Ce dernier peut vous guider dans ce mode de vie et vous conseiller sur les différentes alternatives d’aliments à consommer pour ne pas souffrir de carence.

Enfin, il faut savoir que passer de consommateur de viande à végétarien n’est pas un changement qui se fait en un jour. De ce fait, si vous voulez réellement le devenir, allez-y doucement et étape par étape.  Il est très important de faire attention à son alimentation si l’on décide d’arrêter de consommer des produits de provenance animale. Le corps a besoin de nutriments et de protéines tous les jours et à chaque repas. L’apport en protéine est très important pour garder le corps sain et en pleine énergie. Sans protéine le corps s’affaiblit rapidement, les muscles se perdent et il est donc plus fragile et plus sensible aux aléas de la vie comme les maladies. Si vous décidez de passer à un régime végétarien le mieux et de vous faire suivre par un naturopathe.

Vous pouvez, par exemple, tenter une journée sans viande et/ou cuisiner un repas végétarien deux à trois fois par semaine et voir si cela vous convient. Comme chaque individu est différent, chaque corps a sa façon de réagir au régime végétarien. Vous pouvez c ommencez à vous renseigner sur les nutriments nécessaires et sur comment les obtenir. Obtenez des conseils et des recettes sur des sites Web végétariens, un magasin d’aliments naturels ou un nutritionniste. Faites un plan de courses et de repas hebdomadaire.

Concentrez-vous sur une variété de plats sans viande qui fournissent une protéine complète, de sorte que vous ne finissiez pas par manger comme avant, mais que vous oubliez la viande. Envisagez de faire le changement progressivement, par exemple, sur un mois. Commencez par des aliments familiers sans viande, tels que le macaroni au fromage et la salade, et ajoutez-les à votre répertoire au fil du temps. Un changement progressif peut mieux fonctionner pour deux raisons : Il est plus probable que cela devienne un mode de vie et un déménagement à long terme. Des changements alimentaires soudains, tels qu’une augmentation de la consommation de haricots ou de légumes, peuvent entraîner des problèmes digestifs temporaires, tels que des ballonnements.

Advertisements
Advertisements